A l’attention des gardiens d’animaux perdus

 

A tous les gardiens d’animaux perdus voulant avoir recours aux services de la communication animale, à lire absolument avant :

Rechercher des animaux perdus peut être difficile et certaines fois peu concluent pour de nombreuses et différentes raisons.

En général, les propriétaires d’animaux perdus sont désemparés et attendent beaucoup d’une communication animale. Il faut savoir avant tout que la communications avec les animaux n’est pas de la voyance et que le communicateur n’est pas un GPS.

 Je comprends le désarroi dont il est question et me préoccupe des cas d’animaux perdus comme si c’était les miens.

Il ne sert à rien de mettre la pression sur votre communicateur animal en l’occurrence, moi, car cela est complètement improductif et perturbe la communication et la prise d’informations. 

En effet, il faut absolument prendre en compte que :

Les informations reçues ne sont pas toujours claires car les animaux, sont très effrayés et préoccupés lorsqu’ils sont perdus, ce qui peut rendre difficile de recueillir des d'informations claires et précises, comme l'endroit où ils sont ou ce qu'ils voient de leur environnement. Et comme je l’ai déjà expliqué sur la page du site…., les animaux ne savent pas lire et n’ont pas les même points de repère que nous.

Quelquefois les informations reçues ne sont pas dans l'ordre chronologique de la disparition, ce qui complique la recherche.

Les repères ou indices donnés par votre animal vous seront peut-être familiers et pourtant votre animal sera déjà loin ou aura été emporté, chassé par une distraction vers un autre endroit.

Le communicateur peut ne plus avoir accès à l’animal car l’animal ne veut pas être retrouvé ou bloque la communication par peur.

Dans la triste éventualité où l’animal est décédé, il se peut qu’il ne soit pas encore conscient de ce qui s’est produit et dans cette situation, mon travail sera de l’accompagner en douceur et avec beaucoup d’amour mais aussi de vous délivrer ses derniers messages.

 

 

A mettre en place tout de suite dès qu’un animal est perdu:


  • Afficher un avis de disparition dans un large rayon autour de l’endroit perdu et ce jusqu’à 20km, n’hésitez pas à ratisser large, Les chiens peuvent facilement perdre la trace quand ils poursuivent un autre animal, une voiture, etc. Les animaux peuvent parcourir de longues distances une fois apeurés, en fuite, en poursuite. 

  • Mettez les avis dans les boîtes aux lettres du voisinage, dans les commerces, sur les chemins de promenade, en ville. Contactez les refuges proches et voisins, les vétérinaires et police des zones environnantes. Pour la police,n'oubliez pas de prendre avec vous le passeport du chien avec le numéro de chip ou du tatouage. Grâce à ce chip ou ce tatouage, les services pourront signaler la perte ou le vol du chien et vérifier si, entre-temps, l'animal a été retrouvé.

 

 

  • Inondez les réseaux sociaux avec votre avis de disparition et des photos les plus récentes, demandez à vos connaissances et amis de partager et de ne pas rompre la chaine. Signalez-le sur des sites commehttps://www.petalert.be/

 

 

  • Vous pouvez également, de propre initiative, prendre contact avec DogID (gestionnaire de la base de données pour l'identification et l'enregistrement de chiens en Belgique) afin de signaler la perte ou le vol.

 

  • N’hésitez pas à faire à plusieurs reprise des rondes et d’aller sonner chez les voisins pour demander s’ils ont aperçu votre animal ou ne serait pas bloqué ou caché dans une remise, un garage ou une cave et profitez de ce moment pour leur distribuer l’avis de disparition en main propre.

  • Pour les chiens : faire des battues et se rendre dans les lieux habituels de promenades et y laisser à un point stratégique de celle-ci un bac d’eau avec un de vos vêtement imprégné de votre odeur (ce qui implique de l’avoir porté ou dormi avec) et d’y repasser souvent avec une laisse (chien), cage (chat) et de la nourriture ou friandises préférées. Y laisser un mot plastifié qui explique aux autres passants votre démarche pour retrouver votre chien avec l’avis de disparition. Cette technique fonctionne encore après dix jours.

  • Pour les chats : 1.Prenez le bac à litière de votre chat. 2. Placez la litière dehors devant la porte ou dans le jardin. 3. Surtout ne nettoyez pas la litière pour ne pas enlever les odeurs. 4. Laissez la litière dehors même pendant la nuit. 5. Si votre chat est dans les parages, il va pouvoir sentir sa litière à presque 2 km de la maison. 6. Grâce à son odorat et avec un peu de chance, votre chat perdu va retrouver son chemin tout seul. Avec cette astuce vous avez de bonnes chances de retrouver votre chat disparu :-) Vous savez comment faire revenir un chat qui est parti de la maison ! Cela peut paraître incroyable qu'un chat puisse détecter sa litière d'aussi loin, à presque 2 km de distance ! Mais c'est ainsi qu'un chat peut retrouver son chemin et sa maison. Aussi incroyable que cela puisse paraître, cette technique a marché pour de nombreux propriétaires à la recherche de leur chat disparu. Leur chat est revenu à la maison et attendait tranquillement devant la porte ou à côté de sa litière. Et ce, même après plusieurs jours de recherche .

 

  • Retournez à votre ancienne adresse si vous avez déménagé récemment. Si vous avez déménagé très loin de votre dernier foyer, demandez à des amis ou à d'anciens voisins qui vivent toujours là-bas de vous aider en faisant des recherches de leur côté.

 

  • Appelez votre chat/chien la nuit. Faites-le sortir de sa « cachette » en l'appelant et en agitant la boite contenant sa nourriture (chien) ou sa friandise préférée. Le son produit par l'ouverture d'une boite pour chats peut provoquer une réaction de sa part. Les chats perdus sont généralement trop méfiants pour s'approcher de bruits, même ceux qui leur sont les plus familiers, mais l'ouverture d'une boite peut faire l'affaire au milieu de la nuit dans l'obscurité et s'il n'y a personne dans les environs. Faites une pause et voyez s'il y a une réponse après chaque appel.

 

  • La détresse et l’inquiétude vous submergera certainement mais essayer de penser « positif » c’est-à-dire dans vos moments de calme et de solitude, visualisez votre animal sans jugement et demandez-lui de revenir, rassurez-le, envoyez-lui de la lumière et ayez confiance en lui. Dites-lui que vous êtes présent, que vous mettez tout en œuvre pour le retrouver et que vous souhaitez que la lumière que vous lui envoyez le ramène vers vous. C’est évidemment plus facile à dire qu’à faire mais au moment du couché quand tout est calme et dans les moments où vous vous sentez impuissant, faite cette démarche en plus de tout ce que vous avez déjà mis en place. Ça vous aidera tous les deux. Demandez-lui de vous envoyer des informations, elles ne seront peut-être pas toujours directes, vous aurez peut-être une nouvelle idée d’endroit ou une révélation, un message plus tard. Essayez de vous écouter et vous l’entendrez peut-être ou vous recevrez des infos.

 

 

 

Les pistes pour comprendre ce qui peut garder

un animal loin de chez lui

Pour les chats :

  • Avoir été chassé par un autre animal, attendre que le danger passe et en suite, il sent qu'il peut retourner chez lui. 

  • Que l’animal soit bloqué dans une cave, une véranda, un abris, un garage, une trappe, un puits.

  • Pour les chats, ils peuvent avoir été bloqués dans un arbre, dans un trou ou dans un bâtiment, dans une voiture et ne peuvent pas trouver leur sortie. 

  • Les chats peuvent partir pour une période assez longue et revenir même un mois ou plus par après sans en comprendre l’explication.

  • Qu’une personne soit persuadée que c’est son animal et l’emporte sans vérifier la puce puisque la personne est sûr que c’est son animal. À 90% dans le cas des chats.

  • Souvent les chats de maison s’échappent accidentellement par la porte de la maison ou celle du garage. Ceux qui ont l’habitude de sortir profitent d’une sortie (autorisée) pour ne pas revenir.

  • Certains profitent des vacances chez des amis ou des « Pet-Sitter » pour prendre la poudre d’escampette. 

  • D’autres disparaissent à l’occasion d’un déménagement dans une nouvelle maison ou tout simplement s’échappent de leur cage de transport…

  • La distance maximale parcourue est de 5 km. Toutefois, la majorité des chats parcourt moins de 500 mètres (moins de 150 mètres pour les chats d’intérieur, jusqu’à 1.5 km pour les chats d’extérieur). 

  • La moitié de ces chats sont retrouvés dans les 50 m autour du domicile! Plus le mode de vie est mixte (intérieur/extérieur), plus il convient d’étendre le rayon de recherche, par une « battue » par exemple.

  • Si 50 % des chats sont retrouvés effrayés, l’autre moitié est calme voire détendue au moment des retrouvailles. 10 % sont cependant retrouvés malades ou blessés.

  • Un chat peut passé le reste de son existance chez un autre propiétaire, même plusieurs, par ce que c'est son choix, son chemin de vie et non par ce qu'il ne vous aime plus.

 

Pour les chiens :

  • Avoir été chassé par un autre animal, attendre que le danger passe et en suite, il sent qu'il peut retourner chez lui. 

  • Que l’animal soit bloqué dans une cave, une véranda, un abris, un garage, une trappe, un puit, une piscine vide, la fosse d’une ferme...

  • Avoir été sur un terrain de chasse et avoir été confondu avec du gibier.

  • Il peut s’agir de vol ou de trafic pour les chiens de race recherchée et qui valent de l’argent comme les chiwawas, terriers de Boston etc…

  • Quand un animal est en chasse, il est plutôt fugueur alors qu’il ne l’est pas d’habitude c’est parce que ce qui se passe à l'extérieur est beaucoup plus intéressant que ce qui se passe à la maison : c'est le cas lorsqu'il n'y a pas grand-chose à faire à la maison pour l'animal, (chien qui reste seul pendant la journée, par exemple), tandis que les environs sont riches en stimuli : chienne en chaleur, enfants qui jouent, voisins qui donnent à manger, vélos qui passent… dans ce cas, le chien a un comportement normal, même s'il est désagréable pour son propriétaire.

  • Un trouble du comportement fait que l'animal ne supporte pas de rester seul ou enfermé : c'est le cas, par exemple, des chiens atteints d'un syndrome hypersensibilité hyperactivité (HSHA), de certains chiens anxieux, des chiens pour lesquels la hiérarchie est mal établie, etc. Dans ces cas-là, les fugues ne sont pas "normales", mais pathologiques.

 

Dans certains cas et aussi étonnant que cela puisse paraître un animal n'a pas toujours envie d'être rerouvé pour des raisons diverses et variées.

 

Une communication animale pour un animal perdu ne garantit pas que vous retrouverez votre compagnon, mais elle est un outil qui donne 40 à 50% de chances de réussite en plus des actions nécessaires citées ci-dessus.

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon